En réduisant l'étalement urbain. En réutilisant un terrain anciennement contaminé. En recyclant un site anciennement condamné de notre communauté. Les trois R de la réhabilitation des friches industrielles.

Une fois que le terrain est propre et exempt des effets dangereux des contaminants par la solidification / stabilisation (S/S) du sol, c'est le temps de reconstruire.

En Nouvelle-Écosse, les étangs bitumineux bien connus de Sydney ont été convertis en parc où l'on retrouve maintenant des pistes de vélo et de randonnée. Au Québec, le Port de Montréal a choisi la S/S comme solution d'ingénierie rentable pour leur site contaminé.

Avez-vous un site contaminé ? Laissez-nous faire partie de la solution.

Car les terrains récupérés servent à construire des villes meilleures.